Dans un monde où chaque jour le consommateur prend plus de temps, analyse ce qu’il achète, compare sur Internet ou dans le commerce physique, et fonde ainsi ses décisions sur l’information, le monde de la banque commerciale est encore ancré dans le système inverse. L’expert financier vous aidera à résoudre les différentes problèmes liés à vos investissements et vous donnera des conseils pour redresser votre situation et éviter de commettre les même erreur. Il est donc important de choisir un consultant pour vous accompagner dans vos projets. Découvrez tout cela en détail dans la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’un conseiller financier ?

Lorsqu’on est malade ou victime d’une malaise, on se rend chez le médecin. Il prescrit un traitement et des médicaments à acheter le pharmacien. Mais si tout le monde connaît l’importance d’un praticien, ce que peu savent, l’existence et le rôle des conseillers financiers. Leur travail consiste à offrir un conseil opérationnel, à chercher les options les plus profitables pour l’argent des entreprises et des particuliers, et non à vendre ce qui rapporte le plus, par exemple à la banque.

Un conseiller financier, comme adocis.com, n’est personne ou entreprise. C’est un type de sociétés de services d’investissement qui sont autorisés seulement pour prêter conseil en investissement. Il peut s’agir à la fois de personnes physiques et morales.

L’intérêt d’un expert financier

Un spécialiste financier donne un conseil en financement personnalisé à un client, soit à la demande de celui-ci, soit à l’initiative de l’entité, concernant une ou plusieurs opérations liées à des instruments financiers spécifiques. La recommandation doit être présentée selon les besoins du mandataire, en fonction de sa situation personnelle. Cette démarche représente l’une des différences fondamentales par rapport à une banque. La banque prescrit, et la banque vend, et puisque ce second cas est ce qui génère du profit, elle oublie le premier point.

Le conseiller financier investit son temps, parfois de façon très délicate en raison de la situation personnelle. Si vous avez des enfants, si vous travaillez de 8 à 8 ou si vous êtes simplement « paresseux », vous avez besoin d’un expert pour profiter de conseils opérationnels.

Il vous décharge de la fiscalité. Souvenez-vous, cette dernière consiste à avoir plus d’argent dans votre poche et moins dans celle de l’État ou des banques. Le travail de ces professionnels vise donc à chercher l’astuce, et non le piège. La différence ? L’astuce réside dans les connaissances du conseiller et le piège réside dans la possibilité de se tromper.

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se serait passé si vous aviez eu une bonne organisation dès le départ ? Vous connaissez probablement la célèbre phrase : « Si j’avais économisé tout ce que j’ai dépensé en cigarettes dans ma vie, j’aurais une super voiture maintenant ».

C’est la mission d’un conseiller financier : anticiper le « si seulement » pour qu’à l’avenir, il puisse devenir une réalité et se transformer en un « je l’ai ». C’est à cela que sert un consultant financier.

Exemples de tâches effectuées par les conseillers

Il sera plus instructif d’indiquer certaines de leurs tâches les plus courantes.

• Conseil en comptabilité : Le plan comptable général comporte de nombreux comptes, et il n’est pas toujours évident de savoir où comptabiliser un revenu, une dépense ou un investissement, entre autres. Les experts d’un cabinet de conseil tiennent la comptabilité de nombreux clients, grâce à leur spécialisation, ils connaissent parfaitement les tenants et aboutissants du PCG.

• Conseil fiscal : Le choix d’une forme juridique ou d’un type de financement ne sont que quelques exemples de décisions qui ont une grande influence sur le coût fiscal. Normalement, les cabinets de conseil fournissent également un excellent service d’accompagnement.

• Conseil en matière de travail : Des tâches purement administratives, telles que l’envoi des déclarations obligatoires à la sécurité sociale.

• Avis juridique : Une personne ou une entreprise peut être impliquée dans de nombreux processus ayant un aspect juridique.

Les critères de choix d’un expert financier

Un expert en financement doit être enregistré sur le site de l’organisme d’autorégulation des marchés financiers. Ainsi, en cas de malentendu ou de mauvaise conduite, il pourrait être sanctionné, voire éradiqué. Il doit avoir des plans pour chaque étape de votre vie. Vous devez être capable d’anticiper les événements possibles dans votre vie et de proposer les meilleures solutions. Mais pour réussir dans ces processus, vous devez avoir une solide connaissance du sujet et avoir des années d’expérience derrière vous. Vérifiez donc ces diplômes, ces certifications et consultez les avis des clients. Il doit avoir une bonne réputation dans le secteur.

Un conseiller financier doit avoir une stratégie claire pour vos horizons d’investissement. Il doit disposer d’outils efficaces pour soutenir vos projets. Il maîtrise, entre autres, la bonne technologie pour sécuriser vos investissements. Ses méthodes doivent être scientifiques et logiques.

Les honoraires demandés par le professionnel ne doivent pas interférer avec d’autres aspects de votre vie. Ses actions doivent être dans votre intérêt, mais son budget ne doit pas vous faire pousser davantage de cheveux gris.

Vous pouvez trouver ce type de profil en consultant des sites web spécialisés ou en demandant conseil à une connaissance.

0 Links