La “tradition” américaine du Black Friday, le lendemain de Thanksgiving, est devenue de plus en plus courante en ces dernières années. Ce jour-là, les meilleures offres spéciales sont proposées, ce qui est idéal pour les achats de Noël. Mais si la recherche des meilleures affaires met en péril votre sécurité, que ce soit en ligne ou hors ligne, vous n’avez peut-être pas les bonnes priorités. Se lever à trois heures du matin pour obtenir une réduction spéciale ou trouver un site web proposant un coffret de CD à 90 % de réduction peut sembler intéressant, mais si cela met en danger votre santé ou des données confidentielles, vous risquez au bout du compte de payer beaucoup plus que ce que vous avez économisé. Mais avec ces conseils, cela n’arrivera pas :

1. Ne prenez que l’argent dont vous avez besoin, et pas toutes les cartes de crédit non plus

Décidez à l’avance du montant que vous allez dépenser et des cartes de crédit que vous allez utiliser lorsque vous partez faire du shopping, et n’emportez que celles-ci. Vous ne voulez pas avoir à informer plusieurs sociétés de cartes de crédit que vos cartes ont été volées ou donner tout votre argent à un voleur, surtout à l’approche de Noël.

2. Soyez prudent sur les sites web moins connus

Ce n’est pas parce que vous trouvez une réduction de 50 % sur un téléviseur sur Internet que vous devez profiter de l’offre. Il existe de nombreux faux sites web qui se contentent de collecter les données des cartes de crédit avec de telles offres. Une fois que les propriétaires du site ont les données, ils ne vous fourniront rien, et vous pourriez même être accusé de fraude. Examinez attentivement tout site Web et toute boutique en ligne suspects, et restez à l’écart des marchands au sujet desquels on trouve de nombreuses plaintes.

3. Emportez toujours votre téléphone portable avec vous

Lorsque vous faites du shopping, vous devez toujours avoir votre téléphone portable avec vous. Assurez-vous simplement que votre téléphone est protégé par un mot de passe et que vous avez installé une protection antivol pour protéger vos données en cas de perte ou de vol.

4. N’utilisez pas les réseaux WLAN publics lorsque vous faites des achats en ligne

Il peut être pratique de s’asseoir dans un café et de faire des achats en ligne en même temps, mais vous invitez les criminels à vous attaquer. Les réseaux Wi-Fi publics ont tendance à être moins sécurisés que les réseaux privés, et vous risquez même de vous connecter à un réseau fantôme au lieu du réseau réel du café, ce qui peut entraîner un vol d’identité.

5. Ne vous exposez pas à des risques inutiles

Au milieu de la cohue des fêtes et des achats de Noël, il peut être difficile de garder son calme. Si vous avez un mauvais pressentiment à propos d’une offre en ligne parce qu’elle semble trop belle pour être vraie, elle ne l’est probablement pas. Il en va de même pour les achats dans le monde réel, notamment lors des promotions d’offres spéciales. Bien sûr, nous aimerions tous économiser de l’argent, mais vous devez veiller à ne pas vous exposer à des risques inutiles dans ce processus.

6. Assurez votre sécurité numérique globale

Au-delà même de la nécessaire vigilance dont vous devez faire preuve au moment de vos achats en ligne, être vigilant concernant votre sécurité numérique au quotidien vous permettra de sécuriser d’autant plus vos paiements. À ce titre, le respect de quelques conseils de base peut être utile :

  • Sécurisez votre terminal informatique : mettez à jour régulièrement vos équipements, utilisez un anti-virus et un pare-feu, sécurisez votre accès au wifi.
  • Consultez régulièrement votre compte bancaire en ligne : afin de vérifier qu’aucune transaction douteuse n’a été réalisée.
  • Sécurisez vos mots de passe : variez-les, réservez chacun d’entre eux à un usage unique et créez des mots de passe qui remplissent toutes les conditions de sécurité (utilisez des caractères spéciaux, au moins une majuscule, un chiffre)
  • Utilisez votre messagerie de façon sécurisée : lisez attentivement les informations contenues dans les courriels, ne cliquez pas sur les pièces jointes ou sur les liens qui paraissent douteux.

7. Méfiez-vous des e-mails ou appels demandant vos coordonnées bancaires

Il peut notamment s’agir de phishing. La personne qui vous envoie ce type de mail vous demande d’envoyer vos données personnelles, comme votre mot de passe, votre code secret, et le numéro de votre carte de banque ou d’identité. Avec ces informations, votre compte est ensuite utilisé pour effectuer des paiements. Si, durant votre shopping en ligne, vous recevez un e-mail avec un lien sur lequel vous devez cliquer pour payer vos achats, ne le faites jamais. Les boutiques en ligne sécurisées gèrent les paiements totalement en ligne, dans un environnement sécurisé. Ainsi, vous avez éventuellement le choix de payer via un virement bancaire. Les seuls e-mails que vous recevez sont la preuve de votre achat, ainsi qu’un lien via lequel vous pouvez suivre votre livraison.

8. N’enregistrez pas vos coordonnées bancaires

Comme une suite logique au conseil précédent, on vous invite à ne pas enregistrer vos coordonnées bancaires sur les sites e-commerçants. Ces derniers feront tout pour vous motiver à le faire, tant cela rend les achats plus faciles et rapides si vous revenez sur la plateforme une autre fois. Mais c’est également une porte ouverte aux opérations frauduleuses si vous vous faites voler votre ordinateur ou pirater votre compte chez le e-commerçant en question.

Les astuces : privilégiez un mot de passe difficile et différent pour chacun des sites, utilisez la double authentification et 3D Secure sur votre carte bancaire. Et si vous pensez que les sites e-commerce sont suffisamment sécurités, n’hésitez pas à aller faire un tour sur la dernière enquête de la CNIL, qui a infligé une amende de 250 000 euros à une plateforme qui ne respectait pas la gestion des données personnelles, dont l’enregistrement des cartes bancaires.

9. En cas de problème, contactez votre banque (ou passez par son application)

Si jamais ces mesures n’ont pas permis d’échapper à un piratage lors de votre paiement en ligne, le premier réflexe à avoir est de se tourner vers votre banque. S’il s’agit d’un établissement traditionnel, contactez votre conseiller pour bloquer votre carte et votre compte, en faisant opposition.

Si vous avez un compte chez une banque en ligne ou une néo-banque, il est possible de réaliser ces tâches directement depuis l’application mobile. Vous pouvez commencer par bloquer votre carte pour faire opposition, contacter le service client, mais également modifier vos coordonnées bancaires en direct.